» Jouets » Achetez un bébé reborn : bonne ou mauvaise idée

Achetez un bébé reborn : bonne ou mauvaise idée

Les avis sur le recours à un bébé reborn sont mitigés. Si certains n’hésitent pas à s’en procurer, d’autres s’abstiennent complètement. Les gens décident d’acheter un bébé reborn ou pas, selon les avantages ou les inconvénients que ces poupées présentent. Ces avantages et ces inconvénients sont présentés ci-dessous afin que chacun puisse faire le choix de s’en doter ou de s’en passer.

Pourquoi se procurer un bébé reborn

Beaucoup de personnes ont tendance à tomber amoureuses d’un bébé reborn pour son côté très réaliste et mignon. Sur mondepoupee, des variétés de bébé reborn fille ou  garçon sont disponibles afin d’avoir un premier aperçu de leur apparence.

Les avantages d’un bébé reborn résident dans l’utilisation qu’on peut en faire. Les bébés reborn sont utilisés :

  • à des fins thérapeutiques (aider les personnes atteintes d’Alzheimer par exemple) ;
  • pour permettre aux parents (en particulier les mamans) ayant perdu un enfant de passer l’étape du deuil ;
  • aider les femmes qui souffrent de maladie mentale (dépression, anxiété)
  • dans les classes préparatoires, pour habituer les futurs parents à bien prendre soin de leur futur enfant.
bebe reborn

Pourquoi hésiter à s’en doter ?

Si l’apparence réaliste d’un bébé reborn est son atout principal, c’est aussi l’un de ses côtés négatifs. Le réalisme de ces poupées peut effrayer certaines personnes. Rencontrer un objet ressemblant parfaitement à un être humain, mais qui ne l’est pas peut procurer à ces personnes une sorte de malaise ou de peur. Les autres inconvénients font rapport :

  • au jugement des personnes extérieures sur les collectionneurs ou ceux qui prennent soin d’un ou de plusieurs de ces objets ;
  • au refus d’interagir avec l’extérieur chez les personnes souffrant de problèmes plus profonds ;
  • au coût d’acquisition élevé ou aux énarques dont sont victimes les amateurs ;

Qu’il s’agisse d’un bébé reborn garçon ou d’un bébé reborn fille, ce n’est pas le fait de s’en procurer qui est bon ou mauvais, mais plutôt les raisons, les manières et l’utilisation qu’on en fait.